Remerciements

0

L’écriture de ce guide n’aurait pu être possible sans le soutien et l’aide de nombreuses personnes que je souhaite associer à cet ouvrage :

Tout d’abord, je voudrais remercier Thierry Ernst et Tatiana Pagu, ainsi que leur fille Lola. Mon expérience de Service Volontaire Européen au sein de leur association Vent d’Est m’a permis de partager leur quotidien et de « vivre » pleinement la Moldavie. Mais davantage que l’aspect professionnel, ils m’ont accueilli comme un membre de leur famille, ont partagé mes joies et mes peines. Je tiens à rendre hommage au travail exceptionnel que vous accomplissez. Vous vous dévouez entièrement et avec une volonté fantastique au service d’une belle et noble cause afin d’apporter un peu de bonheur à des personnes en difficulté. Je souhaite que tous vos projets aboutissent et je ne doute pas de leurs réussites. Un immense merci !

Je voudrais également remercier Blandine Vial pour son soutien, son écoute et ses conseils dans les moments de doute, mais aussi pour sa joie de vivre et son humour en toute circonstance. Vivre une année à tes côtés m’a permis de rencontrer une personne fantastique et une véritable amie.
Je remercie Elodie Robert et Kévin Parent pour leur appui autant amical que professionnel. Merci pour les nombreux et excellents moments que j’ai partagé durant cette année à vos côtés.

Je désire également citer quelques amis rencontrés en Moldavie : Marina Parol, Marine Bélondrade, Ana Ivanov, Richard Bio et Pierre-Johan Bandiera ainsi que toutes les personnes avec qui j’ai pu échanger et partager quelques instants. Vous avez contribué à faire de cette expatriation une expérience fantastique.

Je remercie Natalia Hristache, ma professeure de roumain, pour sa patience et sa persévérance lors de nos cours.
Merci à ma famille et mes amis de France et d’ailleurs. L’éloignement géographique est parfois difficile à vivre et je vous suis reconnaissant de comprendre et respecter ma volonté de découvrir le monde.

Je veux également rendre hommage à l’ensemble des volontaires que l’association Vent d’Est accueille et en particulier Fred Gonnetan et bien d’autres. Une association ne peut vivre sans volontaires et quant en plus, de leur énergie, ils apportent bonne humeur et joie de vivre, l’expérience en devient formidable.

Merci également au programme du Service Volontaire Européen qui, malgré ces nombreux défauts, permet à des jeunes d’acquérir une expérience professionnelle et apporte une certaine ouverture d’esprit, nécessaire dans notre société actuelle.
Je terminerai en remerciant l’ensemble des personnes que j’ai pu rencontrer durant cette année d’expatriation. Je n’oublierai jamais les « moldaveries », les rencontres improbables, les embuscades et surtout les sourires des enfants d’Horodişte qui donnent un véritable sens à ce travail et aux projets de Vent d’Est.

Emeric Meunier